NOS ARTICLES

BILLETS - INSPIRATION - RECHERCHE

Et les gagnants sont …

Et les gagnants sont … 1024 573 Marie-Eve Arbour

C’est aujourd’hui qu’on dévoile les gagnants des bourses qui récompensent deux projets inscrits sur Visages régionaux! Roulements de tambours…… Visages régionaux remet une première bourse de 1 000$ (désignée par tirage au sort) à l’initiative La Factrie, coop de solidarité éco-créative.…

lire la suite

Le frisson du Nous

Le frisson du Nous 1024 573 Marie-Eve Arbour

Cet été, j’ai profité de mes vacances pour aller voir l’exposition 25 x la Révolte!Un chef-d’œuvre présenté au Musée de la Civilisation, signé Hugo Latulippe. Dans cette exposition, on découvre vingt-cinq événements qui depuis la chute du mur de Berlin, marquent notre…

lire la suite

Des vacances, mais pas comme tout le monde

Des vacances, mais pas comme tout le monde 1024 573 Marie-Eve Arbour

Cet été, pas besoin de passer les mêmes vacances que tes voisins. Oui, le Rocher-Percé, c’est beau. Les baleines à Tadoussac aussi. Le Château Frontenac, le Festival de Jazz, c’est agréable. Mais Visages régionaux t’a débusqué quelques endroits rafraîchissants, hors…

lire la suite

Je n’ai jamais pensé vivre en région

Je n’ai jamais pensé vivre en région 1024 573 Marie-Eve Arbour

Et pourtant! Depuis 4 ans, je vis dans une communauté de 1100 habitants, lovée dans le haut pays d’un Kamouraska enchanteur. À chaque été, un nouvel arrivage de jeunes fraîchement débarqués de la ville vient remplir les maisons à louer…

lire la suite
Photo de Marie-Eve Arbour. Présidente-fondatrice de Visages Régionaux.

Ce qui m’inspire

Ce qui m’inspire 644 436 Marie-Eve Arbour

Comme premier contact avec vous chers lecteurs de ce blogue sur l’action collective, on m’a proposé de vous partager ce qui m’inspire. C’est très simple. Ce qui m’inspire, ce sont les nouvelles formes de ruralité en émergence. Les initiatives qui…

lire la suite

Frédérique : je rêvais de Montréal!

Frédérique : je rêvais de Montréal! 1024 683 visagesregion

J’ai grandi à Québec avant de déménager, à 17 ans, pour étudier à Jonquière. Je ne considère toutefois pas que c’est à ce moment que ma vie en région a commencé ! Parce qu’à Jonquière, c’est une ville étudiante un…

lire la suite